Découvrir Saudemont/Son Patrimoine/Les Chapelles

Les Chapelles

Chapelle Jésus flagellé

Photo de la chapelle de Saudemont - Jésus flagelléLa grande chapelle qui présente un toit, une porte et un intérieur dégradés, a une longue histoire.

Détruite pendant la révolution, elle fut reconstruite "en 1816 en l'honneur de Dieu flagellé par le sieur Firmin Saudemont et dame Henriette Saudemont son épouse, fermiers de l'abbaye de Saudemont". Elle entre, par l'héritage d'une grand mère, dans la famille Godefroy et abrite la statue de Jésus flagellé, probablement issue de la chapelle primitive et deux anges. Elle a connu beaucoup de processions - on en comptait jusqu'à 3 par an - et était entretenue, après accord avec les descendants des fondateurs, par une famille du village.

Photo des Anges de SaudemontLes anges furent confiés aux ateliers du Louvre, pour un nettoyage ; ils ont aussi figuré dans une exposition présentant les trésors des églises. Pour éviter le vol, on a fini par les fixer dans l'église de Saudemont, mais ils appartenaient toujours à la chapelle de Jésus flagellé. Afin de les sécuriser il a été décidé de les attribuer au musée d'Arras. Ces anges, datant du XIIIème siècle, comme ceux de l'église d'Humbert, volés en 1977, faisaient partie d'un groupe de six qui ornait l'autel de l'ancienne cathédrale d'Arras.

Cette chapelle appartient à la commune depuis 1997 et a été soigneusement restaurée depuis. Le 11 septembre 2005, le Conseil Municipal installe la copie des Anges de Saudemont, oeuvre des Ateliers du Louvre qui ont moulé les originaux, pour en faire des copies en résine.

Où la trouver : A l'entrée de Saudemont, en venant de Dury

Chapelle Sainte-Thérèse

Chapelle Sainte-Thérèse - SaudemontChapelle privée appartenant à la famille Topart

Une chapelle bâtie entre 1926 et 1928, en témoignage de reconnaissance à Ste Thérèse pour la protection d'une famille. Porte en arc brisé, parement de brique au fronton, l'édifice est surmonté d'un toit pyramidal terminé par une flèche portant une croix. Il abrite, sur un autel en bois, une grande statue de Ste Thérèse de Lisieux.

Où la trouver : A l'angle de la rue du Général de Gaulle et de la rue du Pont

Chapelle Notre dame de bon secours

Chapelle Notre dame de bon secours - SaudemontPendant la campagne de Russie, François Dropsy, officier de santé dans les armées napoléoniennes fit le voeu de faire ériger une chapelle en hommage à la Sainte Vierge s'il revenait vivant à Saudemont. A son retour en 1828, il tint parole.

Pendant la guerre 14-18, la chapelle fut détruite. En 1925, Edmond Dropsy entame les travaux. La chapelle s'élève en briques de Fouquereuil, agencées au dessus de la façade en damier en boutisse, et sur les côtés en damier en panneresse. La charpente est en sapin de pays, la couverture en ardoise de Fumay de couleur violette. A l'intérieur, le carrelage est en céramique, le plafond est en voûte ogivale, les murs en plâtres. Par la haute porte vitrée, on apercevait une petite statue de Notre Dame de Bon Secours portant l'enfant Jésus sur l'autel sculpté. Albert Dropsy prit la succession de son frère Edmond, la bénédiction de la chapelle eut lieu le 8 septembre 1926. Après le décès d'Albert Dropsy, le fils Henri prit en charge la chapelle. en 1937, la chapelle subit quelques travaux en raison d'infiltrations d'eau dans les fondations, les pierres sont enlevées et remplacées par des briques. La famille Henry Dropsy s'occupait régulièrement de l'entretien et de l'organisation de la procession de la Nativité de la Vierge.

Où la trouver : Rue du Pont, près de l'abreuvoir

Chapelle Notre dame des champs

Chapelle Notre dame des champs - SaudemontConnue aujourd'hui avec le nom de Notre Dame des Champs, elle eut le nom de notre Dame des Victoires, puis de Notre Dame de Pitié. En 1959 M et Mme DECAUDIN Marcel font ériger le calvaire qui représente le Christ mourant sur la croix d'après l'oeuvre de Bouchardon.

Cette chapelle appartient à la commune depuis 2000.

Où la trouver : À la sortie du village, vers Écourt Saint Quentin